top of page
Tombeau de cixi

Vendredi 27 avril

Ce matin, c’est au choix. Le buffet du petit déjeuner est correct, la salle également.

​Nous sommes 2 à aller visiter le jardin d’été de l’Empereur. Le parc est immense et les visiteurs nombreux même à cette heure matinale.

On se promènera en découvrant les différents monuments dispersés dans le parc. Le plan d’eau reste l’attraction majeure du parc. On peut traverser l’eau en bateau ou emprunter les nombreux ponts. Ballade bucolique et reposante.

Pekin J5 (40).jpg

Après 2 heures de promenade, nous ressortons des jardins pour faire quelques emplettes, le déjeuner se prendra dans la voiture. C’est en sortant d’une pâtisserie qui nous avait tapée dans l'oeil que nous retrouvons nos acolytes.

Retour à l’hôtel, check-out et départ pour les tombeaux Qing.

Pekin J5 (57).jpg
IMG_20180427_102513c1.jpg

Nous arriverons aux tombeaux vers 14h30. Notre chauffeur nous prend l’option « on prend les tickets et on se déplace avec la navette ». Nous voilà les 1er dans un bus, on attendra quelques autres visiteurs et nous voilà partis.

La route longe l’ancienne voie impériale bordée d’immenses statues de marbre. Dommage que le bus ne s’arrête pas.

On visitera le tombeaux de l'empereur Qianlong et celui de l'impératrice Cixi. Les allées qui mènent aux tombeaux sont impressionnantes, puis on arrive au monument principal dans lequel se trouve la chambre souterraine, magnifiquement décorée pour celle de l’Empereur.

La découverte des lieux est très intéressante. On retournera à l’entrée du site, au retour également le bus ne s'arrête pas au niveau de la voie impériale.

L'avant dernière photo est un tombeau d'un serviteur, on en trouve autour des tombeaux impériaux.

Ces complexes funéraires construits suivant une logique rappelant celle de la cité interdite, c'est impressionnant, beaux et ... peu fréquentés ! génial

On retrouvera notre chauffeur vers 17h, il reste environ 160 km jusqu’à Pékin. Malheureusement, on avait oublié que Pékin est une grande ville. On arrivera à l’hôtel à 21h.

Notre chauffeur nous dépose dans le parking sous l’hôtel. Check-in. On demande pour aller diner et là, on apprend qu’à Pékin, les restaurants ferment à 21h30. LOL !!! Heureusement que le restaurant de l’hotel ne ferme qu’à 22h.

Pekin J5 (84).jpg
Pekin J5 (83).jpg
Pekin J5 (82).jpg

 

Nous sommes à l’hôtel « The Emperor Beijing Qianmen » où nous avons réservé 2 chambres « Mystère » et une « Sérénité ». On prend les cartes des chambres au hasard.

Première chambre : entièrement noire du sol au plafond avec 2 nuages blancs articulés au plafond. Deuxième chambre : entièrement blanche.

Troisième chambre : des planches brutes au sol, le lit au milieu de la chambre à coté d’une baignoire en bois et des plantes vertes qui courent partout.

Remis de notre surprise, on se dirige vers le toit où se trouve le restau. Magnifique terrasse surplombant Pékin avec vue sur la place Tiananmen illuminée. Nous montons sur la seconde terrasse où se trouve la piscine. On nous installe sur une grande table et comme il fait un peu frisquet, on nous donne des plaids. Certes, le repas sera un peu plus conventionnel (pas de table avec plateau tournant et chacun aura son assiette) et plus onéreux que d’habitude, mais la vue est magnifique. Ce soir on goutera quelque chose de nouveau : la peau de pattes de poulet pimentées. On a beau être adepte des plats exotiques là on déclare forfait ... on en mangera juste quelques bouchées, histoire de ne pas mourir idiot.

On se régalera par ailleurs avec le reste des mets commandés. C’était juste pour la touche exotique. Après le repas, chacun regagne sa chambre. Demain c’est le dernier jour.

Pekin J5 (77).jpg

Samedi 28 avril

Comme l’hôtel, la salle du petit déjeuner est d’une architecture très contemporaine alors qu’on se trouve en bordure des vrai faux vieux quartiers de Pékin de Qianmen. Le buffet est sympa.

On ferme les valises et nous sommes 3 à partir visiter le palais d’été. Pour le reste du groupe ce sera shopping au Hongqiao Market.

P1120925c1.jpg
Pekin J6 (39).jpg

Nous revoilà dans le métro aux heures de pointe.

On arrive à l’entrée du Palais d’Eté. Nous entrons par la porte Nord, moins fréquentée ... toutes proportions gardées bien sûr !.

On traverse la rivière Suzhou avec ses petites boutiques donnant un aspect "ville d'eau" comme l'aime bien les Chinois. 

P1120925c1.jpg
Pekin J6 (20).jpg

Ensuite il faut escalader la vrai fausse colline menant au palais de la Bienveillance et de la L, puis nous descendront vers le lac en passant par la Tour Bouddhiste, le pavillon des Nuages Ordonnés puis la galerie couverte au bout de laquelle nous verrons le bateau de marbre de l'impératrice Cixi avant de revenir à l'entrée Est

Pekin J6 (24).jpg
Pekin J6 (35).jpg
Pekin J6 (23).jpg
Pekin J6 (27).jpg

La partie au bord du lac au niveau de la galerie couverte est très, très fréquentée ...

Notre visite nous aura pris 2/3 heures.

Le Palais d'Eté est vraiment une belle destination, tous ces temples décimés dans la nature avec le lac en contrebas sont vraiment très beaux.

Ensuite nous irons à Qianmen où je voulais aller dans un restaurant réputé (Du Yi Chu) pour ses ravioles, soit disant depuis le règne de l'empereur Qianlong.

Au final ça ressemble un peu à une brasserie ou une cantine, c'est bon mais pas renversant non plus.

Ensuite nous déambulons dans le quartier vers Dashilang, où nous achèterons du thé au jasmin absolument fabuleux ... encore maintenant nous en buvons religieusement.

IMG_20180428_130642c1.jpg
Pekin J6 (41).jpg
Pekin J6 (44).jpg

Tant qu'on y est pourquoi pas remonter jusqu'à l'opéra de Pékin en traversant les Hutongs ...

Pekin J6 (38).jpg
Pekin J6 (37).jpg

... et retourner une dernière fois vers la place Tian Anmen ...

Pekin J6 (40).jpg
Pekin J6 (42).jpg

... ensuite, ben ensuite on va tout de même finir par prendre le métro car là on commence à en avoir plein les pattes !

Nous irons retrouver le reste de la troupe au Hongqiao Market, histoire de voir si la société de consommation arrivera à nous atteindre.

Ca y est, sniff, il faut retourner en France. Vol à 1 heure du matin.de

EPILOGUE

Oui parce que, exceptionnellement il y a une épilogue:

en France à cette époque nous étions en plein dans la grève de la SNCF. Prudemment j'avais donc réservé une voiture chez Hertz, sauf qu'on n'avait pas de permis de conduire "en vrai" avec nous. Malgré une carte Hertz et la copie sur internet de mon permis de conduire impossible d'avoir une voiture.

Du coup, coincé, nous avons tenté tout de même de rejoindre la gare de l'Est en espérant un éventuel train ... et ... et ...nous avons eu raison !.

Certes la SNCF fait grève, mais pas les chemins de fer Allemands, ce qui fait que les ICE circulaient, ce seront d'ailleurs les deux seuls trains qui partiront aujourd'hui de la gare de l'Est. Ni une, ni deux, on a pris nos billets, super soulagés, pour rentrer dans notre Alsace natale aux multiples avantages.

bottom of page