Du Karakul à quelque part dans le Haut Pamir

8 août 2019

iti 7.jpg
Karakul
Rangkul
Cratère
Observatoire
M41 = Pamir Highway

Infos route: 290 kms - Petite piste, ensuite la Pamir Highway avec ses nids d'autruches et son goudron défoncé, col à 4.662 m. Belle piste jusqu'à Rangkul, puis petite piste correcte mais très isolée avant d'emprunter une piste très "incertaine" pour atteindre l'Observatoire de Shorbulag. Ensuite belle piste puis Pamir Highway jusqu'à notre bivouac.

C'est un secteur qu'il me parait délicat de sillonner à un seul véhicule à cause de l'isolement et des possibilité de s'y perdre.

Au niveau horaire, nous sommes partis du lac vers 7h30, on était à Rangkul vers 10h30, au cratère de météorite vers 14h, à l'observatoire vers 15h15 et au bivouac vers 17h15. Ces temps tiennent compte des arrêts photos et des balades que nous faisons en chemin. 

Animal du jour: renard

Nous avons vu un renard le matin en partant du campement et un autre le soir près de nos tentes. Nous sommes content de voir pas mal d'animaux au cours de notre voyage (chevaux, yacks, marmottes, aigles, renards, chameaux,...)

d60_8079c1.jpg
img_20190808_082417c1.jpg

On pourrait s'arrêter tous les 100 mètres tellement c'est coloré et grandiose, on se croirait sur une autre planète  

Oui vous avez bien lu ... 4.662 mètres !

d60_8060c1.jpg

Après avoir bifurqué vers Rangkul nous longeons deux superbes lacs dans lesquels le paysage se reflète comme dans un miroir.

d60_8052c1.jpg
_dz62598c1.jpg
_dz62615c1.jpg

Puis nous arrivons à un village au milieu de nulle part, Rangkul. C'est un village du bout du monde, loin de tout ... sauf de la frontière Chinoise !.

Plus loin il y a des dunes mais il faut une autorisation spéciale pour y aller et comme les militaires Chinois ne sont pas réputés pour leur ouverture d'esprit, nous n'y irons pas. Pour rajouter à l'ambiance un mirador trône au milieu du village.

En revanche d'ici on devrait voir le Muztag Ata (7.546 m).

Du coup nous ferons une balade d'une heure pour rejoindre le haut d'une colline que j'avais repéré sur les cartes topographiques (4.010 m).

d60_8128c1.jpg
d60_8091c1.jpg

Bon c'est pas tout ça mais faut maintenant qu'on se plonge "vraiment" dans le paysage, la piste se transforme petit à petit en "traces" plus ou moins marquées dans une solitude presque totale, à l'exception de quelques yourtes nomades. Globalement ce sera rocailleux avec quelques passages dans de la tourbe, des montées / descentes bien raides et un col à 4.352 mètres.

d60_8136c1.jpg
img_7810_dxo.jpg

Les petites traces de 4x4 donnent une idée de l'échelle ...

Arrêt déjeuner dans ce paysage époustouflant (merci Michel, c'est le bon mot !). pour éviter que JF renouvelle son insolation, nous avons imaginé une tonnelle : une bâche coincée dans les portières de la voiture et soutenue par les bâtons de marche.

pano 31c1.jpg

Nous rejoignons une piste importante, mais bien défoncée, qui relie Murghab à la Chine en passant par Kulma Pass en longeant la rivière Aksu. Elle n'est pas agréable et principalement fréquentée par de gros camions.

12 kms plus loin il y a un pont qui permet de passer sur l'autre rive et rejoindre le cratère d'une "pseudo" météorite.

Ok, rien d'impressionnant, mais sur le chemin ...

d60_8137c1.jpg
pano 32c1.jpg

Maintenant direction l'observatoire. On est complètement dans le minéral, en revanche là je n'ai guère que quelques points GPS, aucune trace significative, une partie du trajet se fera plus ou moins à "l'intuition" ... qui nous amènera à l'arrière de l'observatoire. Devant nous une pente extrêmement raide, s'il n'y avait pas eu un semblant de traces on ne s'y serait pas risqué ... même en première boite courte on a eu du mal à monter, vers le haut j'étais pied au plancher et le moteur nous donnait ses dernières forces !

d60_8140c1 1.jpg

De là on voit encore mieux le Muztag Ata

d60_8141c1 1.jpg

Cherchez votre chemin....

d60_8143c1.jpg

Ouf ! on est à l'observatoire, certes il est abandonné mais il trône encore fièrement au milieu du paysage, avec un superbe point de vue sur les massifs enneigés chinois.

Nous avons rencontré deux suisses qui visite en VTT le Pamir. C'est la 4ème fois qu'ils viennent dans le Pamir ... il y en a qui aiment souffrir !.

d60_8147c1.jpg
_dz62676c1.jpg
d60_8149c1.jpg

On redescend de l'observatoire et on traverse la station qui est, ou plutôt était, à ses pieds. Les Russes sont partis en laissant tout en plan ...

Il est environ 15h45, le temps pour nous de commencer à regarder pour un bivouac. Initialement j'avais prévu de camper dans ce secteur, avant de rejoindre la Pamir Highway (M41 pour les intimes), mais on n'a rien trouvé de sympathique.

On a donc rejoint la route principale, toujours aussi défoncée.

Là le paysage change à nouveau pour se revêtir de rouge et d'ocre ... et tout de même un peu de gris

Nous trouverons notre bonheur un peu plus loin, un peu après Chatyr Tash (un rocher sacré). On a bifurqué à gauche pour aller dans une petite vallée à quelques centaines de mètres de la route. Un monticule qui nous isole de la route, un peu de vert bien moelleux, un terrain plat ... tout ce qu'il faut pour notre bonheur.

3 cavaliers montés sur des yaks passent par là. Repas sachet ‘graines’. Petite balade digestive à la tombée de la nuit et tarot dans la voiture. Il fait plutôt chaud pour l’altitude de 3.950 m ... vous remarquerez qu'on reste gentillement en dessous des 4.000 m !

_dz62685c1.jpg
d60_8176c1.jpg
d60_8177c1.jpg

Bivouac 37°47'53.5"N, 73°35'20.4"E

Altitude 3.950 m

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now