Du Song Kul au Kel Suu

4 août 2019

iti 3_dxo.jpg
Naryn
Kel Suu
Song Kul

Infos route:  283 kms - D'abord belle piste à travers les montagne, il y en a une autre au sud-est du lac, mais elle est réputée plus difficile et plus longue en temps. Ensuite macadam jusqu'à Naryn. A partir de là ce sera piste, globalement correcte jusqu'au lac, même sur la fin ça chahute un peu, avec montées, descentes et rétrécissements.

Au niveau horaire, nous sommes partis du Song Kul vers 8h, arrivé à Naryn vers 11h / 11h30 et au lac Kel Suu vers 15h. 

Lever 7h. En route vers la ville de Nayrin pour chercher les permis pour accéder au lac, se ravitailler en eau, fruits, légumes, essence.

d60_8001c1.jpg
d60_8002c1.jpg
d60_8005c1.jpg

A Naryn un stop au CBT pour retirer les permits (le CBT fait aussi auberge), nous en profiterons pour faire le plein d'essence et de nourriture puisque les prochans jours seront en bivouacs.

_dz62240c1.jpg

Ce sont des cimetières, nous en croisons régulièrement, ils sont impressionnants avec leurs beaux mausolés 

Les mosquées sont aussi bien présentes

La route est magnifique, nous avons vu des yacks. Les paysages, c’est un peu comme les Alpes en beaucoup plus vaste avec des marmottes partout. Nous roulons sur le bord d’un énorme lit de rivière de plusieurs km de large. A midi, on s’arrête pique niquer le long de la route sur le talus. Il fait bon au soleil et un petit vent nous empêche d’avoir trop chaud ... et pourtant il est bien présent, c'est là que j'attraperais une insolation !.

j3 déjeunerc1.jpg

On reprend la route et on s’enfonce dans la montagne. La route est sinueuse, monte et descend fortement ... mais aussi devient de plus en plus belle ...

d60_8013c1.jpg
_dz62241c1.jpg
pano 9c1.jpg
_dz62254c1.jpg

Ils n'y a pas que nous qui visitons ... les Kirghizes trouvent aussi leur pays très beau.

Marmottes Kirghizes ...

Juste après avoir quitté la piste "principale" nous arrivons à un pont de bois qui traverse de très belles gorges.

pont de boisc1.jpg
d60_8022c1.jpg
_dz62258c1.jpg

Enfin on arrive au bord du torrent qui vient du lac. On gare la voiture et nous voilà parti pour au moins 15 km d e marche. JF ne se sent pas bien : c’est le soleil de toute à l’heure caché par le vent, il a une insolation et peut être aussi un problème avec l’altitude. Nous marchons le long de la rivière dans des paysages grandioses. Marche facile si JF n’avait pas été malade

JF et Valérie on du faire demi-tour car JF était malade en raison de l’altitude. Catherine et Christophe ont continué plus d'une heure mais nous étions du mauvais coté de la rivière, nous avons franchi un premier ruisseau mais plus haut, il était impossible de traverser donc impossible d’aller jusqu’au lac. Dommage mais la ballade était quand même superbe (3h en tout)

Petit explication à postériori:

Le Kel Suu s'est rajouté au dernier moment et j'ai dû rater quelque chose !.

Comme on le voit sur cette carte, après le point vert il y a un embranchement, nous, nous sommes allés à droite alors qu'il aurait fallu aller à gauche et traverser le gué de la rivière à cet endroit. Les Kirghizes le passe en 4x4 (on s'en est rendu compte après), mais ça n'est pas recommandé car cela détériore trop la flore déjà fragile de ce magnifique endroit.

Si on remonte la rivière sur sa rive droite on arrive bien au bord du lac ....

En longeant la rive gauche, comme nous, il faut traverser un torrent juste au pied de la moraine et il y a le risque qu'il y ait trop d'eau ou que le torrent soit trop fort pour le traverser facilement, ce qui a été notre cas.

capture.jpg

Bon côté

Mauvais côté s'il y a beaucoup d'eau 

Gué

Nous devions camper au bord de la rivière, mais nous décidons de reprendre la voiture afin de descendre en altitude afin que JF aille mieux. Nous sommes peu descendus finalement. Nous nous sommes arrêtés à côté du canyon qui débouche sous le pont de bois.

Les tentes seront vite montées car la pluie et le vent arrivent. Ce soir, Val et JF mangeront dans la voiture pendant que Christophe et Catherine braveront les éléments et dineront dehors. Le repas : une soupe en sachet avec du pain, ça fait du bien, c’est chaud !!!!

Puis le soleil est revenu, nous avons fait la vaisselle à la rivière, un repas rapide et au lit.

_dz62286c1.jpg

Bivouac 40°48'26.7"N, 76°15'52.2"E

Altitude 3.200 m

La nuit, il faut absolument se lever pour regarder le ciel, on voit la voie lactée et les étoiles beaucoup plus grosses que chez nous, c’est incroyable !

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now