top of page

A l'arrivée, à l'aéroport,  le chauffeur d'Asco était là et à 7h nous étions à l'agence pour réceptionner le véhicule.


Je craignais que le succès aidant le niveau de la prestation baisse, mais il en est rien. Service au top.


Nous avons eu un Hilux 3L Safari, équipé de 2 tentes 2 personnes qui n'avait que 6.000 kms au compteur.
Au passage, chez Asco ils n'ont pas compris le concept de réserver pour 4 et arriver à 3... mais bon...

ETOSHA

Samedi 02 avril 2016

 

Frankfurt vers 20h

Un passeport nous ouvre le monde à condition de remplir certaines conditions qui sont pour la Namibie une durée de validité de 6 mois après le RETOUR
et si c'est comme l'Afrique du Sud, avoir au moins 4 ou 6 pages de libre en fin de carnet.

 

Ca, en voyageur prévenant, tu l'auras vérifié avant de partir... ou pas

 

Et quand tu ne l'auras pas fait
tu passeras, serein, l'enregistrement,
le contrôle,
la sécurité
et au dernier moment, alors que tu t'imagines déjà t'affaler dans le fauteuil de la salle d'enregistrement tu seras arrêté, stoppé net par la rigueur namibienne.
L'embarquement te sera refusé.
Magnanime Air Namibia acceptera de te réserver un siège pour un vol 2 jours plus tard, en revanche le voyageur qui se rendra en Namibie, seul, en plus de sa tristesse, se trouvera allégé de 170 € car mathématiquement il se retrouvera possesseur d'un second bagage.

Tout ça pour dire que Christophe restera de l'autre côté de la barrière et qu'il devra retourner à Strasbourg pour essayer de "négocier" un passeport d'urgence auprès de la préfecture !!! et essayer e nous rejoindre plus tard ...

 

Ensuite direction Shoprite, on ne perd pas les bonnes habitudes: 60 litres d'eau, fruits, légumes, viandes, etc,...

 

Pendant ce temps je suis resté dans la voiture pour tout bien installer... erreur !!!

 

Ne jamais laisser deux femmes SEULES (je vous rappelle que le second "mâle" se morfond à Strasbourg) faire les courses sans quantifier CLAIREMENT les besoins en viande rouge, en bière et en vin sous peine d'être mis à la diète ... ou alors c'est qu'elles me trouvait trop gros !

 

Ensuite direction Otjiwarongo où nous avons été superbement bien accueillis par Emmanuel et Orlande qui nous a gratifiés d'un excellent gigot et un clafoutis aux prunes. Préparés "à la va vite" dixit la patronne... mouais mouais
Otjiwarongo, que je ne connaissais pas avant, deviendra une plaque tournante... mais j'en reparlerais...
L'après-midi nous prenons la route pour Etosha où nous logeons à Okaukuejo dans 2 chambres doubles.
Concernant la route Windhoek - Etosha: on lui a décerné la palme de la route la moins intéressante de toute la Namibie, au mieux vous aurez des termitières à contempler...

Le waterhole d'Okaukuejo ... toujours aussi bien fréquenté

Etosha 1_575c1
P1010244c1
Etosha 1_424dxo
P1010246c1

Lundi 04 avril

 

C'est parti pour une journée animaux ...

Lever 6h pour être sur les pistes de bonne heure. D'autant plus qu'on a entendu des rugissements.

Ils sont là, à Nebrownii ...

A midi pause casse-croûte suivi d'une agréable sieste avant de repartir à la recherche des zanimaux ...

... animaux on a dit !

Etosha est tout plat, des prairies et des buissons (comme un maquis). Au milieu un immense pan (lac salé asséché) qui dégage une ambiance particulière avec un paysage inhabituel auquel nous ne sommes pas insensibles...
 

Ce que nous aimons aussi beaucoup à Etosha, c'est le grand nombre de pistes et de points d'eau ... il y a un côté "pari" quand il s'agit de choisir vers où aller ...

Olifansbad nous offrira de magnifiques scènes !!!

Sa majesté arrive ....

C'est à Etosha que nous avons vu les plus grands éléphants

Suivra toute la tribu, une quarantaine de pachydermes !!!

Les jeunes sont trop drôles à essayer d'utiliser leurs trompes

Trilogie ailée

A Etosha on peut voir de nombreux animaux et ce qui est étonnant c'est la co-habitation aux points d'eau

Mardi 05 avril

 

C'est reparti pour une journée animaux après une bonne nuit de sommeil ...

Ce soir nous dormons à Halali. Le camp est agréable, nettement moins important que Okaukuejo.

Le waterhole est un peu à l'écart et on est installé sur des rochers un peu en surplomb, très bien ... en revanche, nous n'aurons pas autant de chances qu'à Okaukuejo, nous ne verrons qu'une hyène et un marabout.

C'est en fin de journée qu'on fait, habituellement, les plus belles rencontres et là nous serons gâtés: nous sommes sur le retour pour arriver avant la fermeture des portes et tout d'un coup, devant nous, une femelle hyène avec 6 petits ... magnifique rencontre que nous serons seuls à faire.

Lions, hyènes en plein "repas" ... la journée commence bien !

Etosha 1_711c1
Etosha 1_714c1
Etosha 1_619c1
Etosha 1_631c1
Etosha 1_698c1
Etosha 1_713c1
Etosha 1_660dxo
Etosha 1_570c1

Bon ben c'est pas tout ça il faut qu'on aille récupérer le 4ème mousquetaire.

Christophe est normalement arrivé à Windhoeck ce matin à 6h, Asco a accepté de le récupérer pour le déposer au centre ville. De là il prendra un taxi pour nous rejoindre chez Emmanuel à Otjiwarongo. Merci à lui et à son épouse pour leur accueil.

Ensuite direction le nord ... nous dormirons au camping de Etosha Roadside.

Etosha 1_650dxo
Etosha 1_653c1
Etosha 1_439dxo
Etosha 1_651dxodxo
Etosha 1_645c1

Le camping est vraiment très bien et l'endroit très plaisant avec une magnifique vue

Il y a même un hide pour surveiller le point d'eau au fond du canyon ... malheureusement, à part 2 girafes nous n'y verrons pas grand chose

Enfin tous réunis pour une belle nuit ....

Niveau fréquentation: c'est tout à fait raisonnable, nous étions au minimum seuls et au maximum à 6 voitures (très très rarement).

Plus loin sur la même route, alors que l’on voyait des crottes d’éléphants de plus en plus fraîches, un gros éléphant est sorti des fourrés et a traversé devant nous, suivi de plusieurs autres dont un éléphanteau qui suivait sa mère.

On a dû reculer un peu car un jeune adulte s’est tourné vers nous et commençait à approcher de la voiture (impressionnant !).

bottom of page