top of page

MARIENFLUSS

Arrêt à Opuwo pour faire le plein d’essence et les courses. Cette vile a un charme particulier car c’est un mélange de toutes les ethnies : les Hereros avec les femmes aux grandes robes et coiffures étranges, les Himbas aux seins nus, cheveux et corps couverts de terre rouge. Les jeunes Himbas garçons ont une belle coiffure en corne ou banane durcie à la terre. Une vendeuse Himba a réussi à vendre 3 bracelets à Catherine ...

Puis, route jusqu’au soir. Les paysages sont grandioses et variés. Les pistes sont parfois difficiles surtout pour les traversées de rivières à sec.

Nous avons croisé des girafes, des babouins et bien sur des Springboks.

Nous avons préféré l'ambiance d'Opuwo cette année qu'il y a 3 ans où le problème d'alcool était plus "visible"

Un aperçu des pistes du Kaokoland ...

Sympa, non ? ....

Nous arrivons au campement Marble mine, une demi-heure avant la nuit.

 

Il est très bien, les sanitaires sont bien agencés bien que rustiques. Bel emplacement, nous avons mangé du bœuf grillé au feu de bois avec semoule, tomates + vin + bière, le grand luxe. Nous étions juste un peu gênés par des espèces de puces / moucherons probablement dûs à la présence des ânes.

Au milieu de nulle part, des villages Himbas et Herrero et de nombreux troupeaux de vaches ou de chèvres.

Jeudi 7 avril

 

 

Balade matinale pour voir à pied la carrière de marbre. Puis, on a retrouvé Emmanuelle et Jean-Christophe pour faire route ensemble vers la frontière nord.

Nous retrouverons à Marble Mine des amis de Voyage Forum, Emmanuelle et Jean-Christophe qui dorment à House of the Hill dans le luxe ... quoi que ce fut assez compliqué pour eux, entre un pneu qui se dégonfle, pas de clés pour rentrer dans la chambre et un serpent qui squattait les lieux ....

Marble Mine_803c1
Marble Mine_797c1

Ensuite direction Roidrum Pass (ou Joubert pass) que nous souhaitions faire à deux 4x4 ... c'est toujours plus rassurant.

Au final ça se fait assez, il faut y aller doucement ...

Ensuite pause au "red Drum", avant de se diriger dans Marienfluss.

Marienfluss nous voilà !!! ...

Depuis le temps que ce nom magique sonnait dans ma tête ...

C'est si beau ....

Dans Marienfluss il n'y a guère de pistes.

La principale va à la rivière Kunene.

Sinon il y a celle qui part vers l'Ouest et Hartmann Valley et celle qui arrive de la célèbre Van Zyl Pass ... c'est à l'arrivée de celle-ci qu'a été prise cette photo.

L'ambiance est plus montagneuse et fait très bout du monde ...

Marienfluss_838c1
Marienfluss_357c1
Marienfluss_850c1
Marienfluss_867c1
Marienfluss_873c1
Marienfluss_884c1
a280_DxO
Pano10c1

Tout le monde cherche l'ombre ... même nous pour pique-niquer

Nous avions prévu de dormir au camp communautaire, mais il n'y avait personne et comme nos compatriotes étaient au Camp Synchro nous y sommes allé également.

 

Le camp est tenu par un jeune couple suisse, les emplacements sont très proches les uns des autres, mais le cadre et l'ambiance y sont sympathiques.

Puis cela se calme et on fait une balade sur les hauteurs afin de scruter la rivière pour voir des crocodiles (en vain). On redescend et on fait griller des  saucisses sur un feu de bois. On essaie encore de voir les crocodiles mais la nuit tombe : rien !

Valérie cherchant désespérément les crocos ...

Cette année la Kunene a un gros débit, il y a eu plusieurs inondations  ...  en face c'est l'Angola ...

Vendredi 8 avril

 

 

Toujours pas de crocos ... tant pis .... direction Hartmann Valley. Les propriétaires du camp nous ont dit que la piste qui traverse la montagne pour aller dans Hartmann Valley est en très mauvais état, elle a été complètement ravinée et il y a des "marches" de près de 1 mètre !

Nous ferons donc le tour par le Blue Drum

On sortira de Marienfluss en passant par la piste à l'ouest de Mt Ondau (sacré chez les Himbas)

La vallée est loin d'être déserte, il y a plusieurs villages ou campement Himbas. Il est possible d'aller visiter un village par l'intermédiaire du lodge, mais nous n'avons pas souhaité le faire.

Globalement les Himbas n'aiment pas nos intrusions sur leurs terres (il suffit de voir comment ils vous regardent quand vous passez), mais comme ils ont tout de même le sens des affaires ils ont "mandaté" certains des leurs, en général des femmes et des enfants, pour recevoir les touristes

En conclusion: Marienfluss nous a vraiment plu, les couleurs sont magnifiques et la vallée impressionnante, en revanche comme il n'y a qu'une piste les activités y sont réduites, donc une fois les yeux "remplis" on peut reprendre notre périple ...

Les arbres sont aussi très beaux ...

Blue Drum ... à partir de là nous rentrons dans Hartmann Valley ...

 

Il fait plus de 40° et nous avons pu apprécier la douche (sans restriction car la rivière est pleine). A peine posés à l’ombre, un orage éclate et je dois finir ce journal dans la voiture.

a196_DxO
a188_DxO
Marble Mine_781c1
Marble Mine_784c1
Marble Mine_783dxo

Mercredi 6 avril

Dès le lever du soleil, nous allons au petit point d’eau derrière la colline et nous voyons deux girafes.

bottom of page