top of page

HARTMANN VALLEY

On rentre dans Hartmann Valley, le paysage change ...

On est seul au monde ...

On a beau regarder, point d'arbre pour le déjeuner ... donc un endroit en vaut un autre.

Orange Drum, à partir de là plein nord dans la vallée principale d'Hartmann Valley

Ok pas tout seuls ...

On remonte dans la vallée principale vers l'aéroport en longeant une grande dune à notre gauche.

Hartmann Valley_922c1 1
Hartmann Valley_928c1 1
Hartmann Valley_926c1 1
Hartmann Valley_362c1 1
a331_DxO
Hartmann Valley_930c1 1

Vers la piste d'atterrissage et Hartmann Junction, il y a des pistes un peu dans tous les sens, c'est plus difficile de savoir où aller.

Pour nous le but était de rejoindre la vallée Ouest et donc de gravir la dune.

Ce ne fut pas aussi simple que cela. D'abord j'ai essayé en boite courte en bloquant le différentiel, en fait dans ce cas il  a trop de puissance sur les roues et le 4x4 à tendance à s'enliser. Finalement la technique qui a été la plus efficace a été de prendre de l'élan et d'avoir suffisamment de vitesse ...

Une fois sur la dune nous avons contemplé ... et contemplé ... et contemplé ... c'est beau, immense, grandiose ...

Et lorsqu'on regarde vers le nord ça continue ....

On va continuer sur la dune, en revanche on a décidé de pas prendre de risques et d'arrêter dès qu'on ne sera plus certain de pouvoir revenir en arrière. Donc point de descente de l'autre côté de la dune.

Nous ferons une petite balade à pied, mais la chaleur écrasante la limitera à 1/2 heure.

A l'origine on avait prévu de bivouaquer dans ce secteur, mais il est 14h et compte tenu de la chaleur peu d'activité possible. Du coup nous reprenons la route plein sud avec un mot d'ordre "on prendra toujours la piste la plus à l'Ouest".

Cette option nous permet aussi de gagner une nuit afin de retourner à Etosha pour notre "retardataire"

Vous aussi vous trouvez qu'elle est belle ? ...

Et vous n'avez pas encore tout vu ....

Voici les dunes "dansantes" ... en effet ces dunes en croissant de lune se déplacent.

 

Les traces que nous suivions ont été plusieurs fois interrompues par ces merveilles de la nature ...

Accessoirement cela signifie que personne ne les a empruntées depuis plusieurs mois ... ou que les dunes bougent très vite.

Il y a même des "ronds de fées"

Et en arrière plan on voit les dunes de la Skeleton Coast

Nous longerons ainsi la Skeleton Coast jusqu'au Green Drum, avant de sortir du parc et de dormir au point 08I.

 

A cet endroit il y a un peu de relief propice un un bivouac en solitaire

Hartmann Valley_986c1
Hartmann Valley_976c1
Hartmann Valley_997c1
Hartmann Valley_998c1

Vous aussi vous avez vu le ciel s'assombrir de photos en photos ... en effet un orage arrive ... impressionnant ...

et nous n'en menions pas large, tout seul dans notre véhicule ...

On ne voudrait pas finir comme lui ...

Sorry, on peut vous prendre un peu de place ?

On passe à travers un orage impressionnant, les éclairs tombent près de nous. On s’arrête faire du camping sauvage. On est vraiment seuls au monde. On fait du feu, au repas : mium mium (pâtes chinoises à cuisson minute) et saucisses grillées. Une partie de tarot et au lit à 19h30 ! Le silence est total.

Samedi 9 avril

 

 

Réveil à l’aube comme d’habitude et il fait déjà chaud. Christophe a la mauvaise surprise de voir un serpent en allant « aux toilettes ».

Ce coin de la Namibie fait "un poil" aride et désolé ...

Sans doute un "surplus" dont personne ne savait quoi faire ... pour nous il signifie que, peut-être, la civilisation se rapproche.

Cela se confirme lorsque, quelques kilomètre plus loin nous voyons notre première voiture depuis 24h ...

Et quelle bonne surprise, ce sont Emmanuelle et Jean-Christophe !

Le programme du jour consiste à rejoindre Puros en continuant à prendre toutes les bifurcations qui permettent de rester le plus à l'ouest possible.

PUROS

NULLE PART

Mince on a à nouveau dérangé des oryx !

C'est au niveau du point 08p droite où nous avons bifurqué à .. droite, bien sûr !

C'est d'ailleurs un chouette détour avec pleins de beaux cailloux ... et personne comme toujours

Au grand dam des dames on a même trouvé des gros cailloux à escalader pour prendre de belles photos

Les paysages sont vraiment magnifiques dans ce secteur.

Ensuite ils deviennent plus minéraux et ressemblent de plus en plus à ceux qu'on peut voir sur un autre continent ....

Et voici la vallée, euh pardon, l'oasis de Puros

C'est avec un immense plaisir que nous retrouvons notre emplacement 6 du camping de Puros.

Avec sur la photo de gauche la salle de bain et sur celle de droite la salle à manger !

Le camping a tout de même beaucoup souffert des inondations, c'est sable profond et compagnie pour accéder à notre emplacement.

A la réception du camping de Puros nous avons racheté du bois et réservé un tour pour voir les éléphants avec Steven.

Oui il y a aussi des girafes à Puros ... nous verrons 3 éléphants assez près de Puros.

Ensuite nous ferons un tour sur la butte au milieu de la vallée d'où on a un joli point de vue

Maintenant direction le village où nous comptons acheter un peu d'essence. Il nous en reste, mais vaut mieux être prudent.

En chemin nous ferons une rencontre inattendue, originale et fort sympathique avec les 4 mousquetaires version Himbas.

Le soir, on fait notre feu traditionnel même si on n’a plus rien à faire griller. Au menu : salade de concombre et maïs + thon pour JF et maquereau pour les autres. Ananas en dessert.

Une partie de tarot et au lit à 21h45, ce qui est exceptionnellement tard !!

Catherine a fait des heureuses

bottom of page