top of page

Jeudi 26 avril

Ce matin est de nouveau prévue une visite sur un autre tronçon de la Grande Muraille SIMATAI.

On a palabré un certain temps hier pour réussir à faire comprendre à l’hôtel qu’on souhaitait laisser nos bagages à l’hôtel jusqu’à notre retour de visite.

 

On ne se lève pas tous en même temps, les matinaux en profiteront pour faire le tour du village avant qu’il ne soit entièrement réveillé. Les autres s’offriront un peu de sommeil en plus.

 

Le problème c’est le petit dèj : hier on a tous noté nos souhaits sur la même fiche et comme le personnel ne comprend pas l’anglais, on se retrouve à 2 avec les œufs, saucisses et bacon pour 4. Le buffet est très chinois, sans produits sucrés : soupe, riz, légumes avec plus ou moins de sauce, beignets à la vapeur et thé, le café était à demander ce qu’on n’avait pas compris, il y a un toaster, mais il n’est utilisable qu’avec l’aide du manager.

Pekin J4 (1).jpg
Pekin J4 (27).jpg

Le secteur de Simataï est très proche de la ville, on peut y aller avec un mini bus ou à pieds. J'avais choisi de visiter également ce secteur car il est réputé très impressionnant et très beau.

A nouveau un téléphérique pour accèder à la muraille. Cette fois-ci on peut être à 6. C’est plus spacieux et plus rapide. On arrive au pied de la Grande Muraille. Pour accéder à la Muraille, il y a encore un bon ¼ d’heure de marche dans un escalier plus ou moins raide. Comme la veille on peut aller à droite ou à gauche. Vers la droite, ça monte, vers la gauche, ça descend.

!

On choisit d’abord la droite, il semble qu’il y ait moins de monde. La pente est raide. On arrive à la 1ère tour et là, déception ! il est interdit d’aller plus loin, la Muraille n’est plus entretenue. Pourtant, le point de vue de la tour suivante semblait impressionnant. Comme il y a des caméras partout, on ne s’avise pas d’enjamber les barrières. On redescend comme tout le monde. On a une vue plongeante sur le village de Gubei qui longe la rivière et surtout sur les énormes complexes hôteliers qui sont en construction juste au-dessus du village. Comme hier, dès que les constructions seront achevées, ce sera la ruée. 

Pekin J4 (26).jpg

Au final, le secteur de Simataï ne représente que 10 tours, soit un peu plus d' 1 km.

 

On reprend la cabine après avoir validé nos tickets. A l’arrivée, on revalidera nos ticket pour sortir. Ce n’est pas qu’ils sont procéduriers, mais presque !!!

Cette fois-ci on retourne à l’hôtel à pied. Tiens il est midi, si on mangeait. On tombe sur une terrasse avec parasol (il fait chaud) près de la grand place. Tiens, il propose des burgers et des pâtes, si on s’arrêtait. Cela nous changera de la pizza d’hier. Rassasiés, on repartira pour prendre nos bagages à l’hôtel. Pour les récupérer, il ne faut pas oublier de donner le bon qui nous avait été délivré préalablement (LOL). On prend de nouveau une navette. On repasse par le grand hall pour récupérer notre caution. Un petit retrait de yuans suivi d’un arrêt au Starbuck pour les ados et on reprend une autre navette. Enfin on est de retour au parking où nous attend notre chauffeur. En route pour Chengde.

IMG_20180426_114113c1.jpg

Nous reprenons l’autoroute toujours vers le Nord. Après une bonne heure de route, nous arrivons aux abords de Chengde et nous nous arrêtons pour visiter un monument très particulier. En effet, l’Empereur Qianlong, au XVIIIème siècle, a fait construire une reproduction du Potala tibétain. On commence par passer plusieurs portes puis on arrive au pied du temple principal. 

Pekin J4 (38).jpg

En empruntant un escalier monumental on arrive à une terrasse sur laquelle sont plantés 2 grands mâts laissant flottés au vent des drapeaux de prières.

 

On se trouve en face d’un immense mur rouge percé de petites fenêtres blanches aveugles. On pénètre dans le monument.

 

Puis de cours intérieures en escaliers, on arrive sur le toit terrasse. Tout est en bois peint de couleurs vives

On redescend jusqu’à la voiture. Il fait vraiment chaud. Nous voilà reparti en direction de l’hotel. Encore ½ heure de route, nous traversons une partie de la ville.

Notre hôtel se situe à l’intérieure de l’enceinte des jardins d’été l’Empereur. Nous logerons au « Chengde Imperial Mountain Resort ».

 

L’accueil de l’hôtel est une pièce tout en bois avec des parois coulissantes pour sortir dans le jardin. Plusieurs bâtiments se côtoient dans le parc de l’hôtel : un premier bâtiment en U, où les chambres sont disposées comme dans un motel mais en style chinois et un bâtiment central de 2 étages dans le même style (c’est la partie ancienne) et sur le côté un bâtiment tout neuf avec un toit style pagode (c’est là que nous logerons). 

Pekin J4 (52).jpg
Pekin J4 (51).jpg
Pekin J4 (49).jpg

Les chambres sont disposées sur 3 étages autour d’un immense patio. Elles sont luxueuses mais un petit bémol quand au meuble du lavabo qui est en panneau de particules et à gonfler avec l’eau. Un truc sympa aussi dans le salle de bain : c’est la même porte vitrée qui sert de porte à la salle de bain et de porte à la douche. 

On a quartier libre jusqu’au repas. A deux, on décide d’explorer les alentours de l’hôtel, de repérer l’entrée et les heures d’ouverture des jardins et éventuellement de trouver un restaurant pour le diner.

L’hôtel étant super bien situé, on arrive à tout trouver en ayant marché 10 min.

On hésitera entre 2 restaurants. On choisira celui qui a la salle la plus impersonnel, une intuition ... et la recommandation d'un empereur Chinois qui l'a distingué il y a plus de 300 ans ...  

 Qu’est ce qu’on a bien mangé !!! Ce soir on goûtera au lapin fumé froid et au porc laqué. Ce fut notre meilleur repas. Ce qui n'est pas peu dire, puisque globalement nous avons très bien mangé, la cuisine Chinoise étant raffinée et variée.

 

 

Une petite promenade digestive puis au lit.

bottom of page