top of page

FAKARAVA

Cette fois le vol est à 8h30 pour une arrivée à Fakarava à 9h30

IMG_20181030_095525c1.jpg
IMG_20181028_140625c1.jpg

Fakarava est un atoll de l’archipel des Tuamotu, situé à environ 450 km au nord Est de Tahiti.

A l’atterrissage sur Fakarava, vous pouvez admirer, depuis votre hublot son immense lagon entouré par l’anneau corallien. Alors que la superficie du lagon est de plus de 1100 km², celle des terres émergées n’est que de 16 km2. Le lagon communique avec l’océan par la passe de Garuae au Nord qui est la plus grande passe de la Polynésie Française avec  1600 m de large et la passe de Tumakohua au Sud. Avec ses 60 km de long et ses 21 km de large, Fakarava est, après Rangiroa, le second plus grand atoll de la Polynésie.

 

La population de Fakarava n’est que de 824 habitants regroupés autour de Rotoava qui est le village principal, situé au Nord-Est. Les habitants vivent du tourisme, ressource économique principale de l’île. Fakarava est classé réserve de la Biosphère par l’UNESCO. Ses fonds marins particulièrement riches et la présence de grandes espèces de requins en font une des destinations phares des amateurs de plongée en Polynésie.

Carte-Fakarava.jpg

A l'arrivée nous étions attendus par le fils de Dahlia, la propriétaire de la pension Viaiama. Il nous a amenés à la pension, où nous avons croisé des voyageurs tristes d'en partir ... Installation dans ce qui sera notre paradis pour les 3 prochaines nuits. 

Non mais sérieux vous avez vu la VUE ... si c'est pas le paradis ça en ressemble sacrément

D60_6888c1.jpg

Cet après-midi y a plongée, mais avant il faut se sustenter ... et quitter cette vue paradisique

IMG_20181030_115015c1.jpg

Ok ça ira pour manger ...

Les snack vous cherche et ramène à la pension. Là ce sera chez Elda, correct.

Pour mes plongées j'avais choisi Kaina Plongée, où on est loin de "d'une usine à plongeurs". L'ambiance est sympathique. Il vient nous chercher directement à la pension. Comme c'est l'après-midi ce sera "récif". Nous serons 3 ou 4 plongeurs, Belle plongée où nous verrons une quinzaine de requins, de beaux coraux et des poissons multicolores, mais comme il n'y avait pas de courant la plongée sera considérée comme pas exceptionnelle ... suivant les critères locaux.

D60_6887c1.jpg
D60_7008c1.jpg

Pendant ce temps Valérie testera le snorkeling directement à partir du ponton de la pension. il y a de belles patates de corail, un requin dormeur, quelques requins pointes noires et une multitude de poissons multicolores.

Fin de journée tranquille à la pension. Le "programme" peut sembler "léger" et pourtant pas une minute nous nous ennuierons dans ce petit paradis. 

Il y a en tout 6 bungalows. Dahlia, la patronne est aux petits soins et a toujours une solution pour nous satisfaire.

La pension est au kilomètre 7. C'est une des pensions les plus éloignées, mais si belle ... elle est aussi réputée pour avoir une plage agrémentée de beaux coraux accessibles depuis son ponton.

Le diner y est excellent et le rire de la cuisinière participe à la bonne humeur ambiante. Le premier soir nous serons 5 convives (tout le monde mange autour d'une même grande table).

D60_6891c1.jpg

C'est notre second coup de coeur, nous recommandant sans restrictions

D60_6893c1.jpg

Mercredi 31 octobre

Ce matin plongée de bonne heure. Vincent viendra me chercher à 7h30. Il adapte les horaires de plongée aux heures des marées dans la mesure du possible.

 

Le plus des plongées aux Tuamotu c'est les passes où on a l'occasion de voir beaucoup de requins.

Ce sont des plongées dérivantes pratiquées dans les passes en marée entrantes. On est lié aux heures de marées, parfois tôt, parfois tard, parfois rien ou moins intéressante car les horaires de marées ne collent pas aux heures normales de plongées. Là dessus se rajoutent les coefficients de marées. Un coefficient faible entraîne un courant faible, donc une plongée moins impressionnante car il y aura moins de requins.

Ces mêmes contraintes font que les clubs de plongée du nord ne vont pas si souvent que ça plonger dans la passe sud. Par exemple, lorsque nous y étions, la bonne plage horaire de plongée allant de 6h30 à 8h30 et que le temps de trajet est de 1h30, il n'y avait pas de sortie vers le sud. Si la plongée est le centre d'intérêt principal d'un voyage il peut être judicieux de consulter le club de plongée lors de la préparation et, éventuellement, de modifier les dates de plongées.

Pour revenir à notre voyage, hier il n'y avait pas eu de plongée car mer étale, aujourd'hui c'est déjà mieux, on verra un petit mur de requins (30 à 40 requins) et plusieurs Napoléons, belle plongée. Les plongées seront plus belles de jour en jour.

Vincent me déposera chez le loueur de vélo dans le village. Valérie a loué à la pension un vélo et viendra me retrouver, ensemble nous visitons le village avec sa très belle église. Nous déjeunerons au Rotoava Grill, très bon.

Plongée de l'après-midi à 14h30, sortie récif. Nous verrons 4 raies mantas, 1 Napoléon et des "nuages" de chirurgiens. J'adore ces "boules" compactes.

Pano C8.jpg

Ce soir, cocktail du soir, puis diner. Nous serons 16 avec les nouveaux arrivants.

D60_6918c1.jpg

Jeudi 1er novembre

Aujourd'hui nous faisons une excursion à la passe Sud.

Cette sortie est organisée par la pension mais les participants des autres pensions sont aussi acceptés. On peut en profiter pour faire une plongée organisée en partenariat avec un club du sud. Comme les heures de marée ne sont pas favorables je n'ai pas pris cette option.

Et heureusement car, à cause de participants qui ont annulé sans le dire, on partira vers 8h45 au lieu de 8h.

La traversée dure 1h30. Lorsqu'on arrive on fait un snorkeling au-dessus de la passe, mais comme la mer est étale il n'y aura presque pas de requins.

Ensuite repas à Tetamanu, poisson grillé, excellent. Le lieu forme une petite anse, comme une piscine, peu profonde et il y a de nombreux requins et napoléons qui tournent autour des nageurs, ça fait un peu aquarium, mais tout de même impressionnant.

Tetamanu ne nous a pas enthousiasmé plus que ça, c'est tout de même très fréquenté et ça n'a pas le côté bout du monde de Vaiama

D60_6956c1.jpg
D60_6960c1.jpg
D60_6957c1.jpg

L'après midi nous iront voir les sables roses, de l'autre côté de la passe. Ca fait très Robinson Crusoé.

Retour à la pension en traversant un grain puissant, nous étions tous emballés dans nos cirés jaunes.

D60_6892c1.jpg

Vendredi 2 novembre

Petit tour côté océan après une longue marche ... tu parles il y a pas plus de 200 mètres !.

J'ai beau le savoir je trouve toujours ça fou, cette bande étroite entourant un lagon au milieu du Pacifique.

D60_6924c1.jpg
IMG_20181031_060408c1.jpg

Ensuite nous ferons un tour à la ferme perlière Hinano, un peu au sud de Vaiama.

Visite intéressante, suivi de quelques achats ...

A midi nous irons manger au Kori Kori, qui nous a plus plu que Elda.

Dernier coup d'oeil sur notre ponton ... sniff ... au revoir notre petit paradis ...

IMG_20181030_114438c1.jpg
D60_7040c1.jpg

Dernier coup d'oeil sur notre ponton ... sniff ... au revoir notre petit paradis ...

Le vol pour Papeete est à 16h40 ...

bottom of page