Lac Albert et Kibale Forest

fort portal map.jpg

Kibale Forest Camp

Rweetera Safari Park

Hostel Trekkers Rwenzori

Mardi 7 août

 

 

Ce matin on a juste prévu une balade au Uganda's Royal Mile, à une soixantaine de km du lodge. Petit déjeuner correct. On plie bagage, on fait le plein d’eau pour la vaisselle et d’eau chaude pour un éventuel thé ou café. Mais une voiture, toujours la même a décidé de contrecarrer notre programme : elle ne démarre pas, batterie à plat.

 

Le personnel du lodge nous aide à pousser la voiture, elle finit par démarrer. On téléphone au loueur (ça devient une habitude) pour lui compter notre nouvelle mésaventure.

 

Il nous indique un garage dans la ville voisine. Il faut trouver Steven.

1542267163-8WgXL0hO8zvIm01.jpg
1542267279-Qs7zrnZTr1yUjeY.jpg

En attendant, ceux qui restent dans l’autre voiture se promènent à tour de rôle en ville pour faire des emplettes, il y a un « chouette » marché où on trouve de beaux fruits. On refera aussi le plein de vin et de bières.

 

La voiture revient, mais les batteries ne donnent pas satisfaction. Elles sont trop vieilles, il faut les changer. Mais qui paie ? Pas nous ! Steven téléphone au loueur en lui demandant d’effectuer un virement. Tant qu’il n’aura pas l’argent, il ne changera pas les batteries. Enfin, l’échange a lieu. Il est 12h30.

L'Ouest de l'Ouganda est plus peuplé et semble plus riche que l'Est.

Nous voilà partis. On arrive à la porte de sortie du parc et là, 2ème surprise de la matinée : on a une heure de retard (avant hier on est entré dans le parc à 7h30, il fallait le quitter au plus tard à 7h30 or il est 8h30). Rien à faire, on palabre, on menace, on amadoue, le garde est intraitable, on doit payer une journée entière : 240$. On paiera !

 

On trouve facilement le garage dans Masindi et on trouve Steven qui nous attend dans sa belle salopette. Il fait le tour de la voiture et 3ème surprise on a une crevaison lente à une roue arrière. On va commencer par réparer ceci. Puis il s’attaque aux 2 batteries. Dans un 1er temps il y remet de l’eau, rien ne se passe. Il demande alors qu’on amène la voiture chez un spécialiste qui va remettre de l’acide.

1542267325-DFc0pIfSZf6VwLk.jpg
P1130419c1.jpg

On n’a plus le temps de faire la ballade prévue. Maintenant on doit filer vers notre prochain campement. Dans un 1er temps on se dirige vers Hoima puis tout droit vers le Lac Albert.

 

La route n’est pas en très bon état. Puis subitement alors que le GPS nous indique des chemins, on tombe sur une magnifique route, toute neuve qui descend en coupant la montagne tout droit vers le lac.

 

On  arrivera au campement vers 16h. Le campement se trouve dans un lodge situé au sommet de la falaise surplombant le lac. C’est immense, on devine la rive en face.

Nous sommes seuls à camper, on se retrouve en bordure de falaise avec comme sanitaire un bungalow qui ne sert plus. Dépliage de tente, douches, bières, le rituel quoi. La nuit tombe vite.

 

A 18h30, nous allons diner. Repas correct. Puis nous admirons pendant un moment les très nombreux lamparos sur le lac. Mais le vent s’est levé. Des bourrasques toutes la nuit. Plusieurs fois on a cru que la tente allait s’envoler.

P1130432c1.jpg
P1130441c1.jpg
1542267406-3BROZJH8DnIglue.jpg
P1130438c1.jpg
1542267455-YVxnq0BIuIHQBUq.jpg

Mercredi 8 août

Ce matin, on découvre un lac houleux et gris. On pense aux nombreux pêcheurs de la veille. Le petit déjeuner est correct. On reprend la route. Après la belle route d’hier qu’il faut remonter, on hésite dans le chemin à suivre, les GPS ne sont pas très précis et on ne peut pas savoir à l’avance l’état de la route, on a déjà eu pas mal de surprises. On trouve une route étroite mais à peu près en bon état. Puis on passera sur une route plus importante, mais en travaux, enfin la route goudronnée à partir de  Kyenjojo.

Avant d’arriver au lodge, on s’arrête pour confirmer notre réservation pour la visite des chimpanzés le lendemain. On nous propose la visite du matin. Rendez-vous est pris pour 7h30. Puis on poursuit vers  « le Kibale Forest Camp » situé en pleine forêt. On aura mis 8h pour faire 250km. On prend possession de notre « tente », spacieuse avec un énorme lit.

C'est un très beau lodge, on recommande.

Autour du lodge on peut faire une petite balade pour observer les nombreuses races de singes (au moins 4 espèces différentes). On prendra notre diner dans une grande paillotte au 1er étage (rez de chaussée : bar). On est en altitude et il ne fait pas chaud. Il y aura encore du vent la nuit et de nombreuses branches tomberont sur le toit de la tente.

C'est un très beau lodge, on recommande.

D60_3999c1.jpg

Jeudi 9 août

Ce matin on se lève alors qu’il fait nuit, on a prévu de partir à 7h, il ne faut pas être en retard. On arrive au point de rendez-vous chez les rangers. Une grande salle avec des fauteuils nous attend. On va avoir les différents commentaires avant la visite. Les gens arrivent au compte goutte. A 7h30 nous sommes 8, nous et un couple d’allemand. En réalité, le briefing a lieu à 8h, mais comme nous n’avons pas de chauffeurs, ils ont du avoir peur. Maintenant nous sommes une trentaine. Après différentes explications sur la réserve, les animaux et la conduite à suivre, nous sommes appelés par groupe de 6, chaque groupe sous la responsabilité d’un ranger (nous ce sera une, toute petite avec une grande Kalach) et d’un suiveur qui ferme la marche.

42739908550_1ece922428_o.jpg
42739853540_ab6bc4d4ee_o.jpg

 

Nous voilà partis, il n'y a qu'une "famille" de chimpanzés qui est habitué à l'homme, en revanche un groupe fait 110 à 120 individus. Chaque groupe d'humains part dans une direction, le 1er groupe qui trouve les chimpanzés prévient les autres. On ne se débrouille pas très bien et on arrivera les derniers sur les lieux après une bonne heure de marche. Le groupe de chimpanzés est en grande partie dans les arbres. C’est très bruyant. On les observe de plus ou moins près selon la place qu’on peut avoir parmi le groupe de touristes. Au bout d’1/2 heure, notre ranger nous propose de la suivre. On quitte les autres touristes et on s’enfonce un peu dans la forêt. On pourra ainsi observer, nous tout seul, tranquillement, 3 chimpanzés au sol (les 1 après les autres). La ranger nous expliquera leurs caractères et nous donnera leurs noms.

Instants magiques ....

D60_4105c1.jpg

Mais il faut repartir, 1 heure maxi, comme pour les gorilles.

le retour à travers la forêt est sympa, il fait bon et nous sommes à l’ombre. Nous serons de retour vers 11h30. Nous reprenons les voitures et partons en direction du lodge tout proche dont nous avons traversé la terrasse en revenant des chimpanzés. On s’installe dans de moelleux fauteuils en regardant le jardin, il fait soleil, ça fait du bien de se reposer. Après avoir pris une boisson, on demande s’il est possible de déjeuner sur place : pas de problème.

 

Vers 14h, on reprend la route, on va jusqu’au campement du soir qui se trouve à une dizaine de km au bord d’un lac de cratère.

 

 

Il est encore assez tôt et nous voulons profiter des rayons de soleil pour aller faire un tour dans les marais, le Bigodi Swamp Walk.

Une jeune guide nous montre le chemin en nous informant sur les différents bambous, papyrus et différentes espèces de singe (Red Colobus, Black & White Colobus, Mangabey, blue monkey, babouin (on n'a pas pris en photo car on ne les aime pas).

Des gamines travaillent dans les champs après leur journée d'école.

Elles nous font une révérence de courtoisie, comme il se doit envers des personnes plus âgées.

Nous finirons notre journée à notre camping, le Rweetera Safari Parc, situé juste au nord de la Kibale Forest au bord d'un cratère devenu lac. Pas question de se baigner, il y a le bilharziose dans tous les lacs en Ouganda, sauf au Bunyonyi.

On s’installe sur une pelouse, il y a un bloc sanitaire et la possibilité de louer en dur.

Un restaurant est aussi présent.

L'ensemble est "rustique" et pas spécialement accueillant.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now