Rwenzori

Vendredi 10 août

 

 

Petit déjeuner matinal puis départ vers la chaine de montagne des Rwenzori.

Nous avions laissé les 2 prochaines journées 'ouvertes', c'est à dire sans avoir planifié ou réservé quoi que ce soit pour nous laisser la liberté de choisir en dernière minute ce que nous souhaiterions faire selon l'humeur de chacun. A l'unanimité, nous avons choisi la montagne.

Donc direction Kilembe qui est le point d'entrée sud pour les treks dans les Rwenzori.

Au nord, proche de Fort Portal on peut faire un trek à la journée, mais il faut un taxi pour revenir

Au centre il y a aussi une base de trek, plus ancienne et moins bien entretenue que la base du sud.

N'étant pas sûr du temps de trajet, donnée assez aléatoire en Ouganda, nous partons assez tôt ... et bien cette fois il nous faudra que 2 heures pour faire le trajet.

Pour se loger à Kilembe, le plus simple est de loger à l'Hostel Trekkers qui est aussi le point de départ pour les treks. L'auberge est tenue directement par la compagne des guides (RTS) et se situe à 1.475 mètre d'altitude. Le village de Kilembe est assez joli et coloré.

Nous passons l'après midi à nous reposer.

P1130489c1.jpg

Une partie de l'effectif n'a pas pu résister au confort des chambres, les plus sportifs, Nico et Thierry, ont décidé de rester fidèles à leurs tentes

P1130490c1.jpg
44548423941_7108a7d3cb_o.jpg

Samedi 11 août

 

Départ matinal pour un petit trek de  8 kms et 1.000m de dénivelé dans les Rwenzori pour 5 d'entre nous.

Les guides sont prêts tout habillés de jaune, des bâtons de marches, des bonnes chaussures.

D'abord on traverse le village avec ses nombreuses écoles et internats, avant d'atteindre l'entrée du parc.

C'est une randonnée en forêt, on traverse la rivière plusieurs fois sur des ponts suspendus avant de grimper sur la montagne. On monte ainsi jusqu'à 2.500 mètres avant de redescendre un peu pour profiter d'une cabane où nous déjeunerons.

30678168288_e9c83229a4_o.jpg

Mayrig préfère faire un 'community walk' avec "seulement" 500m de dénivelé.

 

La végétation est toujours aussi belle malgré l'altitude et nous faisons de belles rencontres en chemin.

Le 'community walk' est tout aussi passionnant avec de la hauteur par rapport au village.

C'est samedi et les enfants ne vont pas à l'école, ils sont partout à flanc de montagne, à travailler, à bécher, cueillir, planter, arroser. Ils font le trajet à pied tous les autres jours de la semaine pour aller à l'école, 500m en descendant et 500m en montant.

 

La balade en montagne continue, chaque parcelle cultivable l'est et la nature est généreuse; manioc, le féculent de base en Ouganda, du café, jack fruit, cacahuètes, ananas, avocats poussent même en altitude.

 

Pano Rwenzori 2c1.jpg

Nous rentrons en milieu d'après-midi et décidons de rouler en direction de Queen Elizabeth National Park. La route n'est pas si longue. Nous traversons des champs de thé où travaillent sans relâche des cueilleurs, tailleurs, ramasseurs.

 

43600655524_13c686fd9d_o.jpg
43714111754_566af7813b_o.jpg

​Sur notre route, les gens nous regardent curieux. Des voyageurs, on en a rencontré quelques-uns, mais la plupart voyagent avec voiture de location et chauffeur.

Très peu en self-drive, mais pour rien au monde nous échangerions nos places, même si parfois, nous devons nous arrêter pour regarder à nouveau la carte " tiens, cette route n'y figure pas", ou nous empruntons des pistes 'raccourcis' un peu défoncées, et nous perdons sûrement du temps par rapport à quelqu'un qui connait toutes les routes par cœur, mais cela ne nous a pas empêchés de faire de belles rencontres.

Queen Elizabeth NP

Nous arrivons au Queen Elizabeth NP

Pour ceux qui ont suivi, nous n'avons pas réservé comme on ne savait pas jusqu'où on arriverait.

Mais il faut bien reconnaitre que cette partie de 'lOuganda est bien plus touristique et les routes y sont bonnes.

J'avais repéré le Simba  Safari Camp et l'Elephant Home, mais le coin ne nous a parut bien aride et peu attrayant.

Du coup on a traversé le pont pour aller à l'Elizabeth Bush Camp, malheureusement celui-ci était complet, mais paraissait effectivement beau ... et touristique.

Du coup on a été à l'Engiri Game Lodge qui était proche, mais plus en retrait par rapport au fleuve.

Les emplacements de campings ne font pas rêver, c'est rustique, on dira que l'heure de gloire du lodge est passé. Néanmoins nous avons bien apprécié, l'accueil a été très chaleureux et ils nous ont donnés de nombreux conseils des choses à voir et à faire dans le coin. Nous avons dîné au restaurant, à l'étage, un de nos meilleurs repas du séjour.

Durant la nuit nous entendons les rugissements d’un lion mais il doit être de l'autre côté du lac et brouter quelques hippos.

qenp map.jpg

Mweya Capsite 1

Engiri Game Lodge

Dimanche 12 août

 

Après discussion avec les filles du lodge nous abandonnons l'idée d'aller aux gorges de Kyambura, en effet en ce moment les chimpanzés ne sont pas visibles et on trouvait que ça faisait cher (50$) avec une tel incertitude.

Nous nous rendons donc au visitor center de Mweya pour discuter avec eux afin de faire un programme.

Pour y aller nous traversons la partie Ouest du QENP, le long du Channel, malheureusement nous n'aurons vraiment pas vu beaucoup d'animaux.

 

Au visitor center on prend un guide et on réserve un boat crise pour cet après-midi.

 

Le guide nous amène dans les Kasenyi Plains, c'est là que sont les animaux ... normalement.

Nous passerons par la partie sud, réputée pur les lions, jusqu'au cratère de sel et reviendrons par le nord. On croisera des herbivores, mais rien d'impressionnant.

D60_4440c1.jpg
D60_4794c1.jpg
D60_4426c1.jpg

 

Au retour à la péninsule de Mweya nous nous arrêterons au bord d'un cratère avec un lac au fond.

44317728291_f2664afb86_o.jpg

Le guide nous a expliqué qu'il n'y a presque plus d'animaux dans la partie Ouest, à cause d'une plante qui s'est développée et c'est pour la détruire qu'il y a autant de zone brulée et de grande prairie rasée par les bulldozers.

Cette plante n'est pas bonne pour les herbivore et il y a maintenant trop de broussaille. Les herbivores n'aiment pas une végétation trop dense car ils ne voient plus les prédateurs arriver, ils sont donc en stress permanent, c'est à cause de ces deux raisons que les animaux sont partis, principalement dans la partie Est ... ou plus loin.

 

Casse croûte et repos au "port" de Mweya en attendant 13h, l'heure de la boat cruise. C'est le ranger à la réception qui nous avait conseiller d'y aller l'après-midi car, d'après lui, c'est le moment où les animaux arrivent au bord du channel.

On nous désigne notre bateau, sniff ça n'est pas le tout beau qu'on avait espéré. Des familles entières et des jeunes en formation - assez bruyants- se joignent à nous, c'est la sortie de la semaine.

 

Une femme guide nous donne moult informations et explications pendant le trajet et c'est passionnant.

 

Le jeu des King fishers, la danse des hérons, les pélicans, les cormorans, l'élégante aigrette,… Sur les berges, les animaux viennent désaltérer leur soif. Il faut dire qu'il fait chaud.

Les villages de pêcheurs où des hommes préparent les filets.

Pano QENP 4c1.jpg

Pour ceux qui en veulent plus ...

Après le boat cruise un dernier game drive ... décidément le Queen Elizabeth a refusé de nous gâter. Nous irons à nouveau dans les Kasenyi Plains où nous irons jusqu'au lac George.

Au retour arrêts près du lac salé dans le cratère, l'occasion de quelques belles photos

 

Pano QENP 5c1_DxO.jpg

 

Ce soir nous dormirons au Campsite 1 sur la péninsule de Mweya, ça ressemble à une piste d'atterrissage cabossée. Il y a un bloc sanitaire.

 

 

Nous irons manger au Tembo, assez proche. C'est plus fréquenté par des locaux que des touristes et ce soir on dirait qu'il y a un mariage.

Le repas fut bien et la vue sur le canal de Kazinga magnifique

 

IMG_20180813_070055c1.jpg
IMG_20180813_070648c1.jpg
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now