ASTYPALEA

Suite Samedi 1er Août

On accoste à Astypalea vers 17h30. Le port est très récent et il n’y a aucune infrastructure contrairement aux autres îles, donc impossible d’y louer ou voiture ou alors il aurait fallu la réserver d’avance et la faire livrer au port des ferrys.
On monte dans un bus qui doit aller à Chora (encore le même nom) à 6km de là. Mais avant d’aller à Chora, le bus part dans la direction opposée pour faire la tournée des plages. Comme sur Amorgos, les routes sont étroites et beaucoup plus défoncées. Le bus « Kiki » nous déposera au sommet de Chora.

 

Pano 17c1.jpg
2020-08-04 10.36.16c1 1.jpg

Comme sur Amorgos, on aura du mal à trouver l’hôtel, car il n’y a pas de nom de rue et Maps indique un mauvais emplacement. Enfin, on arrive au boutique hôtel « Studio Kilindra ». On demande au tenancier de nous réserver une voiture (nous ne l’aurons que vers 9h30/10h le lendemain). La chambre est correcte avec de nombreux meubles mais elle est un peu défraichie. On a une petite terrasse avec vue sur la mer, mais moins sympathique qu’à Amorgos et Anafi, en plein vent et il n’y a pas de moustiquaires aux fenêtres.

2020-08-01 18.25.48c1
2020-08-01 18.25.48c1
press to zoom
2020-08-01 17.43.08c1
2020-08-01 17.43.08c1
press to zoom
2020-08-01 17.43.50c1
2020-08-01 17.43.50c1
press to zoom
2020-08-01 17.42.59c1
2020-08-01 17.42.59c1
press to zoom
2020-08-01 10.48.44c1.jpg

Le tenancier nous recommande le restaurant Barberossa situé à 200 m, ça nous va. Un petit plouf dans la piscine et c’est parti pour le diner. L’ambiance est différente des autres îles, plus turque. On s’installe au restaurant, pour JF ce sera  Soulvaki de poulet et pour Valérie, le poisson du jour, en revanche il n'y a pas d 'accompagnement, ce n’est pas grave, ce sera poisson, excellent au demeurant. 

Retour à notre chambre, on ne peut pas dormir les fenêtres ouvertes à cause du bruit que fait le vent dans la tonnelle en toile. On mettra donc la clim, mais celle-ci nous « arrive » droit dessus. JF démontera les portes de l’armoire pour faire une protection, après avoir changé les piles de la clim … que d’aventures !!!!

Dimanche 2 Août

Petit déjeuner livré à 7h30 dans la chambre, comme prévu avec l’hôtelier la veille. Le vent s’est calmé et on peut déjeuner dehors. Comme nous l’a expliquée l’hôtelier, le petit dèj est normalement à partir de 9h, pas de pain frais avant, on se contentera de pain de la veille que Valérie fera grillé dans une poêle (on n’a pas de grille pain!!).

Puis nous montons au sommet de la ville pour la visite du château d’origine vénitienne (l’île a été longtemps vénitienne, puis turque, puis italienne, elle n’est grecque que depuis 1949). C’est déjà un grand château, même si ce sont surtout des ruines.

 

2020-08-02 07.23.01c1.jpg
2020-08-02 07.24.14c1
2020-08-02 07.24.14c1
press to zoom
2020-08-02 07.25.17c1
2020-08-02 07.25.17c1
press to zoom
2020-08-02 07.28.22c1
2020-08-02 07.28.22c1
press to zoom
2020-08-02 07.33.57c1
2020-08-02 07.33.57c1
press to zoom
2020-08-02 07.29.06c1
2020-08-02 07.29.06c1
press to zoom
2020-08-02 07.28.27c1
2020-08-02 07.28.27c1
press to zoom
2020-08-02 07.32.57c1 1
2020-08-02 07.32.57c1 1
press to zoom
2020-08-02 07.27.24c1
2020-08-02 07.27.24c1
press to zoom

La Chora d’Astypaléa, où nous sommes est une petite ville avec plus d'animation que les villages précédents. Le style architectural y est différent, plus italien on trouve. En effet les maisons sont plus hautes avec de beaux balcons.

2020-08-02 07.22.00c1
2020-08-02 07.22.00c1
press to zoom
2020-08-02 07.19.14c1
2020-08-02 07.19.14c1
press to zoom
2020-08-02 07.18.43c1
2020-08-02 07.18.43c1
press to zoom
2020-08-02 07.20.45c1
2020-08-02 07.20.45c1
press to zoom
2020-08-02 07.41.38c1
2020-08-02 07.41.38c1
press to zoom
2020-08-02 07.37.34c1
2020-08-02 07.37.34c1
press to zoom
2020-08-02 07.45.38c1
2020-08-02 07.45.38c1
press to zoom
2020-08-02 07.44.46c1
2020-08-02 07.44.46c1
press to zoom

Les fameux moulins de Chora

2020-08-02 07.49.37c1.jpg

Retour à la chambre. Vers 10h, Valérie va aux renseignements pour la voiture, l’hôtelier lui apprend que le loueur est venu la déposer à 8h30. On aurait pu attendre longtemps. Enfin, on hérite d’une Skoda Fabia du loueur Délis, le prix « négocié » par l’hôtelier est tout à fait intéressant, 35 € comme à Anafi, sans surcoût pour livraison à l’hôtel et retour à l’aéroport. 

astypalaia-map.gif

Astypaléa a une forme de papillon et aujourd’hui nous avons décidé de visiter l’aile Exo Nisi de l’île. La route goudronnée s’arrête assez rapidement pour laisser place à une piste assez caillouteuse. On arrive à la plage Konstantinos, aménagée avec bar, transats et parasols. Valérie fera un plouf. 

2020-08-02 16.36.20c1
2020-08-02 16.36.20c1
press to zoom
2020-08-02 10.12.34c1 1
2020-08-02 10.12.34c1 1
press to zoom

Vu sur Chora chemin faisant ...

... ou de la plage de Konstantinos

2020-08-02 10.28.57c1.jpg
2020-08-02 10.28.31c1 1.jpg

On repart vers Vatses par une piste qui descend dans une gorge. La plage a aussi son bar, ses transats et ses parasols. L’eau est particulièrement transparente et la visibilité d’au moins 20/30 m), beau snorkeling pour JF. 

IMG_20200802_120019c1
IMG_20200802_120019c1
press to zoom
2020-08-02 11.11.13c1 1
2020-08-02 11.11.13c1 1
press to zoom
IMG_20200802_170334c1
IMG_20200802_170334c1
press to zoom
IMG_20200802_170357c1
IMG_20200802_170357c1
press to zoom

Enfin on va à Kamiakia, l’accès à la plage est délicat par endroit (cailloux, tous et marches importantes).  Nous y déjeunerons dans la « ferme auberge » chez Linda, (entrée: purée de fèves et beignets de courgettes, puis boulettes de viandes, frites). 
Après, petite sieste à l’ombre des arbres et baignades (snorkling) le long des rochers, plage très agréable. Le reste de cette aile de l’île n’est pas accessible avec un véhicule de location « normal ». 

2020-08-02 16.29.19c1 1.jpg

Retour à Chora, petit plouf dans la piscine. Ce soir nous allons diner à Livadi, petit port à 2 km de Chora, joli bord de mer avec restaurants. 

2020-08-02 16.41.48c1.jpg

On s’arrêtera au Astropelos, ambiance feutrée, chic, mais avec une magnifique vue, plus du tout ambiance taverne. On prendra du poisson séché sur de tranches de figues, puis risotto à la langouste pour JF et salade de la mer pour Valérie. Super bon. On assistera à un lever de lune rousse, presque pleine.
 Petite ballade le long de la plage et retour à l’hôtel. Le vent s’est calmé, on peut dormir les fenêtres ouvertes avec en prime les moustiques (on ne sait pas comment il peut y avoir des moustiques avec le vent permanent).

2020-08-02 19.22.31c1.jpg
2020-08-02 19.42.56c1.jpg
2020-08-02 19.49.51c1.jpg

Lundi 3 août

Ce matin on déjeune avec le petit dèj livré dans notre frigo hier. C’est un deal passé avec l’hôtelier qui nous a fait une théorie comme quoi son personnel n’est pas dispo à 7h30 (trop tôt) alors que le jeune africain qu’il emploie vient passer le balai sur la terrasse de la chambre d’à côté à 7h (????).

Hier soir il nous a demandé ce qu'on souhaitait changer dans la composition de notre petit déjeuner, puisqu'il avait constaté qu'on n'avait pas tout mangé, on a trouvé sa démarche top.

 

2020-08-03 08.39.32c1.jpg

On visite l’autre aile du papillon : Messa Nisi. D’abord tout au nord : Vathi. En sortant d’Analipsi, on découvre une magnifique route, large pour 3 voitures de front, barrières de sécurité, caniveaux en béton, marquage central lumineux sur une dizaine de km. la route s’arrête subitement et on poursuit sur l’ancienne route: une piste caillouteuse et étroite (on ne peut pas se croiser), pour finir sur un village de 4 maisons. On ne comprend pas l’intérêt d’une telle route car il, n’y passe personne. On traverse le village de Vathi en direction de Panagia Tou Thoma, mais on tombe sur une clôture qui ne donne pas envie de poursuivre. demi-tour. Puis on se dirige plein sud …

2020-08-03 08.54.58c1
2020-08-03 08.54.58c1
press to zoom
2020-08-03 08.49.43c1
2020-08-03 08.49.43c1
press to zoom
2020-08-03 09.35.32c1
2020-08-03 09.35.32c1
press to zoom
2020-08-03 09.42.24c1
2020-08-03 09.42.24c1
press to zoom

mais la piste devient trop difficile pour notre véhicule. On laisse la voiture à l’observatoire, on descend à pied vers Kastellano puis vers la plage de Fokas, environ 4 km et dire qu’il faudra tout remonter, en plus il est presque midi et le soleil tape. On arrive sur une magnifique petite plage séparée d’une petite île par un petit bras de mer très peu profond. JF s’en donne à coeur joie avec son masque. La plage valait le détour, presque le voyage. 

2020-08-03 13.08.09c1
2020-08-03 13.08.09c1
press to zoom
2020-08-03 12.47.02c1
2020-08-03 12.47.02c1
press to zoom
2020-08-03 13.09.15c1
2020-08-03 13.09.15c1
press to zoom
2020-08-03 11.16.21c1
2020-08-03 11.16.21c1
press to zoom
2020-08-03 11.02.38c1
2020-08-03 11.02.38c1
press to zoom
2020-08-03 11.18.05c1 1
2020-08-03 11.18.05c1 1
press to zoom
2020-08-03 11.17.50c1
2020-08-03 11.17.50c1
press to zoom
2020-08-03 11.17.35c1
2020-08-03 11.17.35c1
press to zoom

Bientôt la remontée assez éprouvante à cause de la chaleur et de la 1ère partie surtout qui est un sentier caillouteux circulant entre les massifs d’épineux. Au final 7kms et 340 m de dénivelé.
On déjeune à Analipsi (charmant petit port) à l’Almyra, pour JF ce sera céviche de poisson et pour Valérie un dakos (pain grillé surmonté de tomates concassées, d’une tranche de fromage et de feuilles d’une sorte d’épinard à la saumure, le tout arrosé d’huile d’olive et en dessert une sorte de pain perdu au miel surmonté d’une glace au mastic de Chios (un délice). On avait prévu un autre restaurant mais il est fermé (cause Covid ?), pas grave celui-ci est excellent.

IMG_20200803_201819c1
IMG_20200803_201819c1
press to zoom
IMG_20200803_144518c1
IMG_20200803_144518c1
press to zoom
2020-08-03 14.33.40c1
2020-08-03 14.33.40c1
press to zoom
2020-08-03 15.18.09c1
2020-08-03 15.18.09c1
press to zoom

Il est déjà 15h, on s’arrête dans la crique vers Steno Beach, snorkling dans l’eau fraiche. Retour à Chora. Ce soir on reviendra à l’Almyra (trop bon) pour le diner, entrée: carpaccio de poulpe et fenouil, puis « red mulet » accompagnée de pomme de terre soufflée et d’épinards. Puis petit tour sur le port avant de rentrer. 

IMG_20200803_145153c1
IMG_20200803_145153c1
press to zoom
IMG_20200803_195739c1
IMG_20200803_195739c1
press to zoom
2020-08-03 19.39.50c1 1
2020-08-03 19.39.50c1 1
press to zoom
2020-08-03 19.35.44c1
2020-08-03 19.35.44c1
press to zoom
IMG_20200803_201155c1
IMG_20200803_201155c1
press to zoom
2020-08-03 19.38.52c1
2020-08-03 19.38.52c1
press to zoom

Comme la veille, c’est la cata pour se garer dans Chora le soir, rues très étroites, extrêmement pendues, sens uniques, nombreux touristes. On se gare à plus de 500 m de l’hôtel.

2020-08-03 19.52.58c1.jpg

Mardi 4 août

 

 

Dernier jour des vacances. Petit dèj sur la terrasse comme la veille. Puis on retourne à la plage Vatses où l’eau était tellement transparente … malheureusement plus aujourd’hui, mais la baignade est tout de même agréable.

 

Puis nous allons à la plage de Plakes, que j'avais repéré depuis le bus du premier jour et qui me paraissait trop belle. Malheureusement comme elle est très petite il y a facilement trop de monde.. La descente à la plage se fait par un raidillon (on a du mal à comprendre les gens qui y vont en tongs). La plage est encaissée dans la falaise, elle est très agréable, l’eau y est claire (Valérie verra une murène), très beau snorkeling. De façon général c’est à Astypalea que les snorkeling ont été les plus beaux. Pas vraiment plus de poisson (peut-être un peu plus gros) mais fonds marins plus beaux ou eau plus transparente. 

 

IMG_20200804_125931c1.jpg
2020-08-04 10.58.51c1.jpg
Pano 18c1 1.jpg

On regagne Chora vers midi de façon à avoir une place correcte pour la voiture (demain on doit trainer les valises). On déjeunera au Notos petite taverne que JF avait repérée car en terrasse se trouvaient beaucoup de grecs assez âgés, donc pas des touristes., on prendra des salades grecques, puis on ira s’acheter des gâteaux dans une boulangerie, il faut bien accompagner le café. 


Retour à l’hôtel, café et sieste. Un petit tour à la piscine et préparation des bagages avant de descendre au port où nous dinerons. On accède au port par une multitude d’escalier (et dire qu’il faudra tout remonter!). On s’arrêtera au restaurant Antikastro situé de l’autre côté du port, on a une jolie vue sur le port et tout le village (y compris le château).

Dernier repas, on prendra des feuilles de vignes farcies maison, des calamars frits et des ravioles farcies à la fêta et au safran. Au retour on s’arrêtera encore acheter des gâteaux pour accompagner la tisane. Dernière nuit sans trop de vent mais avec moustiques.

Pano 19bc1.jpg
2020-08-04 18.28.55c1.jpg

Mercredi 5 août

                 

 

On part de l’hôtel à 6h, on arrive à l’aéroport à 6h30 (2h avant le décollage comme c’est indiqué avec les procédures Covid. Personne. Enfin, le personnel commence à arriver et les passagers aussi. Vers 7h30, le focker 32 qui doit nous amener à Athènes atterri, puis c’est l’attente : le policier chargé de vérifier les bagages avant embarquement est parti avec un passager qui vient d’arriver. Il reviendra 10 min après l’heure de décollage prévu, ça commençait à chauffer. Retour vers Athènes puis vers Bales sans encombre, arrivée avec 1/2h sur l’heure prévue, on est en Suisse !!!

En conclusion : Astypaléa est plutôt une île balnéaire très fréquentée par la jeunesse Grecque qui vient y faire la fête … et les touristes Italiens. Même si l’île n’est pas très connue elle est pas mal fréquentée tout de même.
Quasiment pas de possibilité de randonnées, ça n’est pas la clientèle de l’île. 
En revanche les cotes très découpées offrent des centaines de criques où il est très agréable de se baigner. 

2020-08-02 19.43.24c1.jpg

Nous avons bien aimé nos vacances dans les Cyclades, oui c’était plus des vacances qu’un « voyage » … C’est tout de même la même civilisation que nous et le dépaysement n’est pas le même qu’avec l’Afrique Australe ou l’Asie Centrale. Nous avons fait 3 îles, c’est, pour moi, à la fois bien et le maximum … peut-être y en a-t-il d’autres plus différentes qui auraient mieux pu varier les plaisirs, mais je ne voulais pas passer trop de temps dans les ferrys. Peut-être à refaire j’aurais essayé de placer Delos pour amener une plus grande variété dans notre voyage …
Toujours est-il que le « contrat » est rempli, on a bien décompressé, entre le blanc des villages, le bleu de la mer, quelques balades pour se dégourdir les jambes.
J’allais oublier un point important pour nous, vous l’aurez compris … la gastronomie … on s’est régalé.
Bref ces vacances nous ont beaucoup plu !.