Genèse

                                                             

 

C’est un peu sur un coup de tête qu’on a décidé de rejoindre le Botswana.

Pour la petite histoire : nous avons acheté en 2019 un Hilux au Botswana, on l’a fait équiper progressivement par Hi-Range et 4x4Mega World, mais à distance et là je voulais y aller pour tester tout ça et faire les finitions.

Le véhicule est un Toyota Hilux D-4D 3 litres de 2014, au niveau équipement on a : changé les amortisseurs (OME), changé les pneus (BfGoodrich KD2), rajouter une plaque de protection du quarter, un snorkel, un réservoir additionnel, un pare buffle, un parechoc arrière avec support pour roue de secours, un système de rangement avec 2 grands tiroirs, un réfrigérateur sur coulisses, une galerie, une toit de toit Expedition 3 d’Alu Cab et ramené de France une tente au sol, des sièges de camping, de la vaisselle, un cric gonflable, de l’outillage et tout ce qu’il faut pour faire un beau voyage.

 

En avril on avait déjà prévu de « descendre » avec ma mère et notre fille. Du coup on s’est dit qu’aller au Botswana avec des co-voyageurs ça ne va pas être pratique pour finir l’aménagement.

 

Compte tenu de la particularité de notre voyage et des grandes incertitudes niveau météo (c’est la saison des pluies) nous n’avons réservé que la première nuit.

IMG_20200219_085428c1.jpg

Mercredi 19 février

                                                             

 

On est parti avec SAA et on a été dans leur tout nouveau Airbus A350 … j’aime beaucoup, je trouve qu’on est arrivé plus reposé que d’habitude, plus de volume d’air, moins de vibrations, plus silencieux … je n’en sais rien mais c’était bien.

 

On arrive au Botswana vers 14h, il fait très chaud, 38°, même pour les locaux.

A l’arrivée à Maun on remplit un formulaire et on nous prend la température, c’est le début du Covid.

 

On retrouve notre contact et on récupère notre véhicule. Un tour chez lui puis direction la ville pour faire le tour des magasins d’équipements pour voir ce qu’ils ont et regarder ce qu’on pourrait acheter chez qui, plus quelques courses alimentaires.

Au niveau équipement il y a Riley’s, garage « historique » de Maun, OME 4x4 nouvel arrivée qui est affilié à 4x4 Mega World et Midas, un peu plus loin.

Pour les courses alimentaires il y a le Choppie (avec le Wimpy pour la bière) où on va d’habitude mais aussi un Shoprite un peu plus au sud que l’aéroport. Au final on préfère le Shoprite, même si sur le parking du Choppie il y a une très bonne boucherie (Kalahari butcher).

 

Cette fois on n’a pas envie de rouler de nuit, du coup on ne part pas trop tard pour le Mochaba Crossing Lodge.

Situé 30 kms au nord de Maun et qui a un camping.

 

On arrive, on est seul, on peut s’installer où on veut. Je pensais qu’on serait près de la Thamalakane, mais en fait c’est un lodge dans un mur d’enceinte. Les emplacements de camping sont assez proches les uns des autres. Bref on n’a pas « flashé ». Cela ne nous a pas empêché de nous installer devant une bière et d’y dîner le soir, repas correct. Il n’y a qu’un autre couple qui loge en lodge.

Ce sera notre première installation, on cherche une place pour chaque chose, on teste l’ouverture de la tente, on note ce qu’il nous manque et qu’on veut acheter demain, etoutetout.

 

Belle nuit dans notre nouvelle maison

Jeudi 20 février

                                                             

                                                                                    

Dans les choses à faire il y a la modification complète du système de coulisses du frigo, ce qui a été fait n’a pas été réfléchi. Je veux rajouter des crochets d’ancrage pour attacher les affaires à l’intérieur et 2/3 autres modifications. D’abord on va faire les achats. Pour le gaz c’est un peu particulier, il faut acheter d’un côté la bouteille, puis aller dans une station de recharge de gaz.

Pour mes modifications il va me falloir un garage. On se rend chez OME 4x4, mais il n’a pas le temps, gentiment il passe un coup de fil pour trouver quelqu’un qui aurait le temps et nous y envoie. On se retrouve dans un premier garage, mais comme je veux faire des trous ça n’est pas possible car ils n’ont pas d’électricité. Ils m’orientent vers un second garage qui eux ont de l’électricité et une PERCEUSE. On aura affaire au « chef » de la perceuse. Je lui trace les endroits où je veux des perçages, je lui fournis une mèche pour faire l’avant trou et en avant. Je lui ferais faire les différents perçages. Ensuite j’aurais besoin d’un soudeur pour modifier le châssis des coulisses du tiroir. Dans ma caisse à outils j’ai les équerres, mais tout de même pas de poste à souder. Le garagiste m’amène chez un autre garagiste, qui lui sait souder et à un poste à souder. Travail nickel, il voudra même peindre la soudure et l’équerre pour que ce soit plus beau. Je m’adapte bien à l’approche Africaine et ce sera agréable de m’occuper de ces aménagements.

Ensuite courses alimentaires chez Shoprite.

 

Ca y est, on est prêt … on a bien travaillé !.

_DZ65194c1.jpg

Pour se récompenser on décide d’aller 2 nuits à Nxai Pan (on achètera les billets chez Xomae qui sont sur le parking du Choppie).

Notre premier stop sera au Drifters Lodge  à 30 kms de Maun dans la direction de Nxai Pan et Nata, au bord de la Boteti. « vous avez de la place ? » … « vous pouvez vous installer ou vous voulez », effectivement on sera seul. En temps normal les emplacements ne sont pas top, en retrait par rapport à la rivière et sans réelle intimité, mais comme on est seul on peut prendre la meilleure place et on ne sera pas gêné, nickel.

_DZ64913c1.jpg
IMG_20200220_181223c1
IMG_20200220_181223c1
press to zoom
IMG_20200220_181144c1
IMG_20200220_181144c1
press to zoom
IMG_20200220_181103c1
IMG_20200220_181103c1
press to zoom
IMG_20200220_181236c1
IMG_20200220_181236c1
press to zoom

De la rivière il ne reste que quelques mares dans lesquelles pataugent de nombreux oiseaux.

Il y a un ponton qui avance vers la Boteti et une piscine, top, on y passera un après-midi tranquille.

Diner sur place au bord de la piscine, sympa, en revanche le repas ne restera pas dans les annales, c’est tout juste moyen.

 

On fignole l’aménagement de notre véhicule. On est super content de nos choix.

La tente est à soufflet, très rapide à ouvrir, je peux m’en occuper seul, pendant que Valérie vaque à d’autres opérations et il n’y en a que pour 2 minutes. L’échelle est aussi très bien avec des marches larges. Les moustiquaires descendent jusqu’au plancher du coup on a plus l’impression d‘être au milieu de la nature que dans une tente sur le toit classique. Le matelas est plus épais et confortable et ça « bouge » beaucoup moins que les autres modèles, bref on est super content.

 

L’autre point qui avait couté de longues réflexions c’est l’aménagement, finalement deux tiroirs côte à côte et le frigo dessus en position centrale forment un bel ensemble, qu’on arrive bien à optimiser.

IMG_20200220_181330c1.jpg

A nouveau une belle nuit, même s’il fait bien chaud.

Vendredi 21 février

                                                             

Nxai Pan, avec sa piste bien sablonneuse et son immense pan !.

Je voulais y aller car c’est la période de la migration des zèbres donc on devrait en voir un certain nombre.

On sera gâté on en verra des centaines.

Il y a aussi pas mal d’éléphants.

_DZ64932c1.jpg
_DZ64962c1.jpg
_DZ64973c1 1.jpg

On a eu de la chance niveau camping puisque nous avons pu louer l’emplacement numéro 1 qui est, à notre goût, le meilleur du camp car il est à l’écart de tous les autres campeurs. Sinon le numéro 2 est aussi intéressant, plus proche du pan, donc avec une belle vue, mais plus  près des autres emplacements.

IMG_20200221_113709c1.jpg

Après un premier game drive, un bon déjeuner nous faisons une petite sieste confortablement installé dans nos chaises … elle est belle la vie, non … lorsque « apparait » devant nous un énooorme éléphant … gloups !

Faut dire que ce sont eux qui sont chez eux et nous les « intrus ». Un saut dans la voiture et on serre les fesses en espérant qu’il ne lui vient pas à l’idée de visiter notre coffre à la recherche de nourriture … surtout que le l’autre côté de la voiture arrive son collègue … quand je vous dis que le Botswana c’est magique !!!.

IMG_20200221_130806c1.jpg

Game Drive de l’après-midi, belles photos etoutetout, on ne rentre pas trop tard pour profiter du camp.

 

Pano Nxai Pan.jpg
_DZ65017c1.jpg
_DZ65020c1.jpg
_DZ65034c1.jpg
_DZ65067c1.jpg
_DZ65069c1.jpg
_DZ65080c1.jpg

Nuit avec quelques rugissements, on a bon espoir pour demain matin.

 

A nouveau une belle nuit, même s’il fait bien chaud.

Samedi 22 février

 

Les jours se suivent et se ressemblent, nouvelle journée au milieu des animaux.

Nous croiserons peu de monde, c’est la saison basse.

Le matin de bonne heure le waterhole central sera entouré de centaines de zèbres … en revanche point de félins.Nous tenterons la piste qui mène à Khama Khama Pan, mais elle est vraiment en mauvais état et inintéressante. La végétation est très proche avec un bush relativement haut. Nous nous arrêterons à un pan qui se situe à mi-chemin, l’endroit est beau, mais pas un seul animal … et clairement pas d’humains depuis un certain temps. Ne voulant pas prendre plus de risques que ça nous ferons demi-tour.

_DZ65093c1.jpg
_DZ65097c1.jpg
_DZ65130c1.jpg
_DZ65141c1.jpg
_DZ65146c1.jpg
_DZ65152c1.jpg
_DZ65154c1.jpg
_DZ65162c1.jpg
_DZ65168c1.jpg

Pause bien méritée ...

Bloc sanitaire avec équipement anti-éléphants.

Cela peut paraître barbare, mais rien d'autre ne peut arrêter un éléphant qui sent de l'eau ...

_DZ65170c1.jpg

Au final c’est le pan central et sa partie sud et ouest que nous avons préféré. Du coup c'est dans ce secteur que nous passerons notre game drive postprandial ...

_DZ65172c1.jpg
_DZ65176c1 1.jpg
_DZ65180c1.jpg
_DZ65190c1.jpg

Nuit pareil … euh non, pas pareil !. On essuie un orage costaud et quand on regarde dehors on voit le niveau de l‘eau monter dans le campsite … gloups !.

_DZ65171c1.jpg

Dimanche 23 février

                 

 

Le matin on constate qu’effectivement le camp est sous l’eau (une dizaine de centimètres), mais le 4x4 est sur un léger dénivelé. On prend le petit déjeuner et on se dit qu’on va essayer d’aller jusqu’au point d’eau daans l’espoir d’y voir des animaux.

 

Mais, comme je le pressentais, le pan est une vraie patinoire et comme il y a de l’eau dans les ornières on n’arrive pas à savoir si elles sont profondes. Bref on abandonnera le pan central et on fera un tour dans le secteur sud-ouest qui est moins défoncé. Les animaux se sont manifestement dispersés comme il y a de l’eau partout. Pas d’observations remarquables et la conduite nécessite toute mon attention.

_DZ65205c1.jpg
_DZ65200c1.jpg

On décide de quitter Nxai Pan. A l’origine je pensais aller à Nata pour voir les flamands roses, mais finalement on n’a pas envie de passer des heures sur la route, du coup on va à Makgadikgadi et on dormira vers Khumaga.

 

Sur la piste qui sort de Nxai pan on verra pas mal d’animaux, notamment des éléphants dont un qui ne voudra pas nous laisser passer et nous fera une charge d’intimidation … « nous on a du temps, pas soucis » …

 

La traversée de Makgadikgadi se fera aussi dans le sable profond, mais sans animaux.

IMG_20200223_082726c1.jpg

En revanche dès qu’on arrive à la Boteti le charme opère de nouveau, que c’est beau, c’est vraiment un magnifique endroit, même si il n’y a plus beaucoup d’eau. Uniquement des mares. 

_DZ65218c1.jpg

En revanche dès qu’on arrive à la Boteti le charme opère de nouveau, que c’est beau, c’est vraiment un magnifique endroit, même si il n’y a plus beaucoup d’eau. On y croisera des koudous 

_DZ65216c1 1
_DZ65216c1 1
press to zoom
_DZ65294c1
_DZ65294c1
press to zoom
_DZ65243c1
_DZ65243c1
press to zoom
_DZ65291c1
_DZ65291c1
press to zoom

Mais à Hippo Pool les hippos sont toujours là, on passera un certain temps à les contempler. 

_DZ65287c1
_DZ65287c1
press to zoom
_DZ65249c1
_DZ65249c1
press to zoom
_DZ65284c1
_DZ65284c1
press to zoom
_DZ65251c1
_DZ65251c1
press to zoom
_DZ65261c1
_DZ65261c1
press to zoom
_DZ65225c1
_DZ65225c1
press to zoom
_DZ65296c1.jpg
Pano Makgadikgadi 2c1.jpg

On croisera pas mal d'animaux dans de beaux paysages, c'est comme un mini Chobe Front River sauf qu'on est seul ... un très beau moment.

 

Nous pourrons traverser la Boteti quasiment à sec, on voit le bac échouer sur le côté, dire qu’il y a 6 ans on n’avait pas pu passer, trop d’eau et le bac en panne.

IMG_20200223_155919c1.jpg

Pour la nuit nous avons jeté notre dévolue sur le Boteti River Camp ancien Tian’s Camp.          

Je pensais qu’il y aurait une belle vue, mais non. En revanche l’emplacement de camping est bien avec une partie couverte en toile. Les emplacements, même s’ils sont relativement grands sont proches les uns des autres. Globalement on a bien aimé, je pense que c’est la meilleure option dans le coin … faut dire qu’il y a peu d’alternative.

Nous voudrons dîner, mais on les a prévenu trop tard, du coup ce sera pour une autre fois.

Comme on a du temps c’est l’occasion de tester la tente au sol, pour voir comment la monter et voir si elle est confortable. On a aussi ramené de France un lit de camp et on a acheté à Maun un matelas, pour voir la meilleure option.

 

Après un bon dîner avec les restes, dodo …

C’est sans compter sur un méga orage. Il y a un éclair avec un coup de tonnerre tellement fort que ça nous a coupé le souffle et fait dresser les poils sur les bras, on n’a jamais connu ça, impressionnant. L’éclair a dû tomber très près.

Ensuite une pluie diluvienne, mais la tente tiendra bon, même si on sent l’eau qui passe sous la tapis de sol par endroits.

_DZ65313c1 1.jpg
IMG_20200224_181307c1.jpg

Lundi 24 février

                 

                                                                                                      

Vu la météo on décide de retourner à Maun où on fera encore quelques achats après avoir affiné nos besoins suite à nos quelques jours dans le Bush.

 

Nous ferons nos achats au Shoprite, déjeunerons au Tshilli Café.

 

Histoire de tester différents hébergements, pour cette nuit nous avons jeté notre dévolu sur le Sitatunga Camp 15 kms au sud de Maun.

Comme il pleut et qu’on ne veut pas mouiller le matériel puisqu’il restera plié pendant 2 mois nous avons loué une tente safari.

Mais ils ont aussi de petits chalets (pas top), une zone de camping pour les self-drivers et une zone de camping pour les groupes.

Elles sont proches les unes des autres mais comme on sera seul c’est nickel.

Le camping a une piscine mais pas d’accès direct sur la Thalamakane.

Le dîner est correct.

On aime bien l’endroit.

 

Mais la pluie nous aura accompagnée toute la journée.       

 

Ca y est déjà fini, il faut tout ranger et nettoyer …

Mardi 25 février

                 

                                                                                                      

Retour à Maun pour ramener la voiture.

Petit tour dans le centre en attendant de prendre le vol retour.

 

Normalement nous devions y retourner le 12 avril …. Sniffff

En conclusion on peut dire que février peut offrir de belles opportunités d'observations animales.

En revanche le risque de pluie et d'orages sont significatifs et peuvent gâcher quelques journées ... et nuits ... sans oublier la chaleur ... env. 38°